En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Langues et cultures de l’Antiquité

Langues et cultures de l’Antiquité

Par EMMELINE BAUD, publié le mercredi 6 mai 2020 14:47 - Mis à jour le mercredi 13 mai 2020 15:40

Les langues et cultures de l’Antiquité sont de tradition au lycée Saint-Exupéry qui propose, de la seconde à la terminale, des enseignements de grec et de latin.

 

  • Pour qui ?

La classe de grec accueille soit des élèves débutants, soit des élèves qui ont suivi une initiation au grec en classe de troisième.

Le cours de latin concerne des élèves qui ont déjà suivi un enseignement de latin au collège.

 

  • Quels horaires ?

Comme toutes les options facultatives, le grec et le latin sont enseignés à hauteur de 3 heures hebdomadaires

Ces petits groupes conviviaux se suivent d’année en année.

 

  • Qu’y fait-on ?

L’essentiel du travail est fait en cours

Les activités sont variées et touchent de multiples domaines (langue, littérature, civilisation, mythologie, épigraphie, étymologie, etc.). 

Les bases linguistiques sont reprises en seconde (en grec évidemment, plus rapidement en latin) pour remettre à niveau tous les élèves quels que soient leurs collèges de provenance et leurs parcours.

Les programmes sont très ouverts et conçus pour confronter les époques, les territoires, les langues, les disciplines. Ils font largement appel au numérique.

 

  • Pour quel bénéfice ?

L’étude d’une langue et culture ancienne au lycée est évidemment un apport culturel fondamental, puisqu’il touche aux racines de notre civilisation. À ce titre, le cours de grec ou de latin éclaire le présent par la confrontation avec le passé et plus largement avec l’autre. La part linguistique permet un renforcement grammatical très utile dans le cadre du cours de français. Enfin, les petits groupes de langues anciennes favorisent la pratique de l’oral.

 

  • Quel apport à l’examen ?

Les langues et cultures de l’Antiquité sont les seuls enseignements optionnels bonifiés dans la nouvelle version du baccalauréat : les points excédant 10 sur 20, retenus et multipliés par un coefficient 3, s'ajoutent à la somme des points obtenus par le candidat à l'examen.

Au-delà de l’examen, une option langue ancienne valorise le dossier scolaire : c’est un signe d’ouverture culturelle, de rigueur, d’aptitude au travail apprécié par les établissements du supérieur.

 

  •     Des projets ?

Les projets sont nombreux au sein des groupes de langues et cultures de l’Antiquité : partenariats avec les services archéologiques de la ville de Lyon, visite d’expositions, participation à des concours, interventions lors du Festival Européen Latin Grec…

 

Enfin, un voyage est organisé tous les deux ans, en Grèce ou en Italie, permettant de découvrir concrètement les civilisations grecque et romaine.