En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Langues et cultures de l’Antiquité

Langues et cultures de l’Antiquité

Par EMMELINE BAUD, publié le mercredi 6 mai 2020 14:49 - Mis à jour le mercredi 13 mai 2020 18:39

Les langues et cultures de l’Antiquité sont un enseignement d’excellence au collège Saint-Exupéry qui propose à la fois du latin à partir de la 5ème et du grec à partir de la 3ème.

 

  • Pour qui ?

Le latin et le grec sont des enseignements de complément. Ils sont donc proposés à des élèves volontaires

Sauf situation particulière, les latinistes s’engagent pour trois ans à hauteur

d’une heure hebdomadaire en 5ème

- de deux heures hebdomadaires en 4ème et 3ème.

Le grec peut être choisi à partir de la 3ème, soit par d’anciens latinistes, soit par des élèves qui n’ont pas suivi, jusque-là, d’enseignement en langue ancienne. L'horaire est le même que celui du latin (deux heures hebdomadaires).

 

  • Que fait-on ?

Les cours de latin et de grec sont l’occasion de multiples apprentissages touchant la mythologie, l’histoire antique, les sites et vestiges archéologiques, les arts. Une part importante de l’enseignement est consacrée à la langue : les élèves découvrent le fonctionnement de la langue ancienne et s’initient à la traduction.

Les latinistes et hellénistes profitent aussi de sorties et projets organisés pour eux chaque année (visite d’expositions ou de sites archéologiques, participation à des concours… qu’ils remportent souvent !).

 

  • Pourquoi apprendre le latin ou le grec au collège ?

Parce que l’Antiquité est partout autour de nous !

- dans nos objets quotidiens (un agenda, un lavabo…)

- dans nos prénoms (Maxime est Très grandSophia est Sagesse)

- dans notre langage (80% des mots français viennent du latin ; notre vocabulaire savant est souvent d’origine grecque)

- dans les vestiges de nos villes, particulièrement à Lyon et à la Croix-Rousse

- dans de multiples films, bandes dessinées, récits… : même Harry Potter parle latin !

 

Revenir aux sources antiques permet donc de mieux comprendre le monde en mesurant les écarts, les différences et les multiples possibilités de dialogue entre les cultures.

 

  • Et le brevet ?

En fonction du niveau atteint, les latinistes et les hellénistes obtiennent des points bonus au brevet des collèges (10 ou 20 points).

 

En conclusion, étudier le latin ou le grec c’est :

mieux maîtriser notre langue,

- mieux comprendre notre monde et ses symboles,

- développer sa capacité de raisonnement et son ouverture d'esprit.